« Depuis 1962 | Accueil | Saison 1949-1950 »

25/12/2007

Année 1961-1962

Cliquez pour agrandir 
Avec des hauts et des bas, la section maintient un standing modeste. Elle réussit néanmoins à accéder à la division d'honneur en 1958. Elle se qualifie plusieurs fois pour le championnat de France, et parvient même en quart de finale 2ème série en 1958. Enfin, elle épingle à son palmarès le titre de champion de l'île de France 2ème série en 1962, après seize matchs officiels sans défaite.

L'équipe se comporte honorablement dans ce nouveau comité. Son meilleur classement est une place de 2ème à la fin de la saison 1965-1966, ce qui lui vaut d'être classée l'année suivante en division d'honneur.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a0120a655c488970b01310f8c4560970c

Voici les sites qui parlent de Année 1961-1962 :

Commentaires

Philippe CAUQUIS

Mon père,ce héros,et ses potes,Nozal,Janssens,etc...Bien plus tard je jouais avec eux le dimanche en réserve,quand il n'y avait pas de match en Junior;c'est aussi ça le rugby,les générations continuent de se faire des passes,de vrais gentlemen!

Philippe CAUQUIS

Guy Cauquis,Talonneur,2e à partir de la droite,1er rang(et 1ère ligne!);a joué jusqu'à plus de 40 ans,bon pied(forcément)bon oeil et toujours sportif aujourd'hui!

Daniel GOUDESENNE

J'ai joué avec ton père dans ma jeunesse en réserve et c'est vrai qu'il est un grand sportif, il venait en vélo au stade pour l'échauffement c'était génial car ça faisait pas mal de kms. Ton père était le joueur de rugby idéal avec sa force, sa volonté et sa modestie.
Souvenir, souvenir.

webmaster

L'X de la photo, entre ESSAYAN et SOUCAZE retrouve enfin un nom.
JP DISSEL nous a récemment contacté :

"J'ai eu le plaisir de me retrouver sur une photographie de l'équipe de rugby sur le site de montargisrugby.fr. J'ai joué une saison pendant mon service militaire à Montargis.
Comme je n'ai joué qu'une seule saison, je suis mentionné comme X sur la photo de l'équipe. Mon nom est "Dissel", ce qui devrait me permettre de sortir de l'anonymat. :-)
Je me souviens que nous nous étions qualifiés pour les phases finales de la 2° série, ce qui m'avait permis d'échapper à l'interdiction de déplacement des autorités militaires pendant l'hiver 1961-62."

Merci M. Dissel, c'est grâce à des messages comme le vôtre, avec des anecdotes, que nous complétons petit à petit l'historique de notre club.

SOUCAZE

Je tombe par hasard? Sur le site que de souvenirs. Le gamin assis devant c’est moi: Michel SOUCAZE. J’étais de tous les déplacements, accepté par tous ces gars là. Une véritable famille. Une pensée très émue pour Nosal, qui était resté très proche jusqu’à sa disparition.

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.